Maintien de l’équité salariale 2010

Maintenance of the 2010 pay equity

Maintien de l’équité salariale 2010

 

Maintien de l’équité salariale 2010

Au début de mois de mars, nous apprenions que le gouvernement dégageait des mandats pour un règlement rapide des plaintes de 2010 en vertu du maintien de l’équité salariale en suivi de la conciliation. Ceci était une excellente nouvelle. D’ailleurs, nous en avons fait état dans la Passerelle de mars en indiquant que nous espérions que cette fois serait la bonne. Parallèlement, la Commission nous a informés que les enquêtes débutaient et elle a convoqué les organisations syndicales à une première rencontre afin d’expliquer comment le tout allait se dérouler. Bien entendu, tout en débutant les travaux pour amener nos plaintes en enquête, nous espérions un règlement rapide découlant des travaux en conciliation. Malheureusement, ce n’est pas encore le cas. Plusieurs rencontres ont été nécessaires pour d’abord fixer le fonctionnement et le contexte dans lequel les discussions se poursuivraient, le Conseil du trésor souhaitant éliminer tout risque de poursuite de syndicats ou d’individus dans le cas d’un règlement. Nous gardons toujours espoir d’une entente de principe, car des rencontres sont encore prévues.

Pour ce qui est des enquêtes, la Commission d’équité salariale a demandé nos argumentaires concernant les plaintes de prédominance et celles concernant les catégories d’emplois (plaintes visant à créer, fusionner ou scinder des catégories). La FPPE n’a déposé, en 2010, aucune plainte touchant les catégories, mais nous avons deux plaintes contestant la prédominance: CO et CP.

À l’automne, nous aurons également à lui faire parvenir nos argumentaires concernant les emplois pour lesquels nous avons des plaintes d’évaluation. Nous sommes à les préparer en partant de ce qui a déjà été présenté au Conseil du trésor lors de la conciliation.

Si les discussions en suivi à la conciliation achoppent et que l’on doit attendre la décision suite aux enquêtes de la Commission, nous en aurons encore pour plusieurs mois d’attente.  En effet, La Commission nous a informés qu’elle ne rendrait qu’une seule décision après avoir fait le tour de l’ensemble des plaintes.

Johanne Pomerleau,
Présidente FPPE(CSQ)

La Passerelle – Juin 2018

Maintenance of the 2010 pay equity

In early March, we learned that the government was working to quickly settle grievances from 2010 under the pay equity maintenance plan following the conciliation. This was excellent news. In the March Passerelle, we mentioned this and hoped that this time it would be successful. At the same time, the Commission notified us that its inquiries were beginning and that it had called the organizations to a first meeting to explain the process. Of course, from the start of our efforts to have our grievances investigated, we hoped the situation would be quickly settled following the conciliation. Unfortunately, that isn’t the case. Several meetings were needed to first establish the process and context for the discussions so that the Conseil du trésor could eliminate any risk of the unions or individuals taking legal action against it after a settlement. We’re still hopeful for a tentative agreement since meetings are still taking place.

Regarding the inquiries, the Commission de l’équité salariale requested our arguments behind the grievances of dominance and job classes (grievances intended to create, merge, or separate categories). In 2010, the FPPE did not file any grievance on categories, but we did have two grievances about dominance for education consultants and guidance counsellors.

In the fall, we will also be submitting our arguments regarding job evaluations for which we have grievances. We are preparing them based on what was already presented to the Conseil du trésor during the conciliation.

If the discussions following the conciliation stall and we have to wait until after the Commission’s inquiries to hear the decision, it will take several months. The Commission has informed us that it will only be making one decision after seeing all the complaints.

Johanne Pomerleau,
President, FPPE(CSQ)

La Passerelle – June 2018

2018-06-20T14:41:57+00:00