Détournement d’état

The Rights of Students With Special Needs

Détournement d’état

To read English version

Détournement d’État

Cet essai a été écrit par Julia Posca et Guillaume Hébert pour l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

«Au tournant des années 1960, tous s’accordaient pour dire que le Québec venait au monde et cela suscitait l’enthousiasme de la population. De nos jours, on chercherait en vain de telles espérances. L’époque est au ressentiment et à la résignation, car on ne désire pas l’État néolibéral. On le subit comme une fatalité: le Québec d’après 2003 ne sait plus, collectivement, ce qu’il veut.»

Depuis son accession au pouvoir, le PLQ a transformé le Québec en profondeur, si bien qu’aujourd’hui, la quasi-totalité des partis emboîtent le pas et acceptent l’héritage laissé par ceux qu’ils aspirent à remplacer. On critique certes les politiques libérales dans leurs menus détails, mais ce n’est souvent que pour mieux en honorer l’esprit. Il va sans dire que ce legs marquera durablement la société québécoise. Mais celle-ci se porte-t-elle mieux aujourd’hui qu’en 2003? Est-ce possible d’accepter la philosophie des réformes libérales sans pâtir de ses conséquences ? Ne devrait-on pas plutôt renoncer à cet héritage?

Pour répondre à ces questions, ce livre rappelle à notre mémoire les grandes figures du règne libéral et peignent un tableau réaliste de la révolution (néo)libérale qu’a connue le Québec.

C

State Misappropriation

This essay was written by Julia Posca and Guillaume Hébert for the Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

“At the turn of the 1960s, all agreed that Quebec was taking shape, and enthusiasm was palpable among the population. Nowadays, such excitement is relatively unheard of. We now live in an age of resentment and resignation; nobody wants a neoliberal state anymore. We accept it as something inevitable; post-2003 Quebec no longer collectively knows what it wants.”

Since coming to power, the QLP has so profoundly transformed Quebec that, today, almost all parties follow suit and accept the legacy of those they aspire to replace. Although the minutest detail of the liberal policies is oft-criticized, the fact remains that their true essence is still held in great esteem. Needless to say, this legacy will have a lasting impact on Quebec society. But is Quebec doing better today than in 2003? Is it possible to accept the liberal reform philosophy without suffering its consequences? Shouldn’t we give up this legacy instead?

To answer these questions, this book looks back at the key figures of the Liberal reign and paints a realistic picture of the (neo)liberal revolution in Quebec.

2018-09-11T09:38:34+00:00