L’organisation des services professionnels varie beaucoup d’un établissement scolaire à l’autre. Même si dans certains milieux, le travail d’équipe est valorisé, les conditions sont rarement aux rendez-vous pour favoriser la concertation et la multidisciplinarité entre les corps d’emplois professionnels.  

Des obstacles à la collaboration professionnelle dans le réseau scolaire 

  • Au primaire, chaque professionnelle et professionnel travaille dans 3, 4, voire 8 ou 10 écoles différentes.
  • Les budgets sont décentralisés : chaque direction d’établissement souhaite obtenir des services, sans considérer la tâche du personnel professionnel dans son ensemble.
  • Les ressources professionnelles de tous les corps d’emplois partagent souvent un seul bureau et ne peuvent pas être dans l’établissement la même journée.

  • Il n’y a pas ou peu de temps reconnu pour la concertation professionnelle.
  • Les ressources professionnelles sont surchargées, tout comme le nombre d’élèves figurant sur des listes d’attente.

Travailler en équipe multidisciplinaire permet de mieux répondre aux besoins des élèves et du réseau scolaire 

  • Agir tôt et de façon préventive
  • Mieux comprendre les situations complexes
  • S’adapter rapidement en situation de crise
  • S’assurer du service professionnel approprié pour répondre au besoin de l’élève
  • Développer une expertise spécifique aux défis du milieu scolaire
  • Proposer des approches diversifiées et complémentaires
  • Faciliter la collaboration en équipe-école et la communication avec les familles

Le travail en équipe multidisciplinaire est une condition de travail recherchée par les professionnelles et professionnels. C’est un élément important pour retenir et attirer l’expertise dans le réseau scolaire public.

La FPPE revendique que des mécanismes formels soient mis en place pour permettre le travail en équipe multidisciplinaire dans le réseau scolaire 

  • Instaurer une mesure protégée dans les règles budgétaires en éducation
  • Libérer le personnel professionnel en service direct à raison de 3 h par semaine au préscolaire et au primaire pour la collaboration (investissement estimé à 17,2 M$ par année)
  • Organiser des rencontres d’équipe plus facilement grâce au télétravail

Pour en savoir plus