#Qc2018
Les engagements des partis en Éducation

Editorial

#Qc2018
Les engagements des partis en Éducation

To Read English Version

Comme les élections provinciales ont désormais lieu à date fixe, la FPPE a adopté à l’hiver 2018 un plan de communication et d’action politique en vue des élections d’octobre.

Ce plan comportait entre autres une tournée des différentes formations politiques. À l’exception du Parti libéral du Québec, qui n’a pas répondu à notre invitation, tous les principaux partis ont été rencontrés par Johanne Pomerleau et moi-même au courant du printemps, soit Québec solidaire, le Parti Québécois et la Coalition Avenir Québec.

Nous avons abondamment discuté avec eux des enjeux concernant les professionnelles et professionnels de l’Éducation, à l’heure même où les plateformes s’écrivaient dans les coulisses. Durant ces échanges, des liens et des corridors d’information ont été créés ou solidifiés entre la Fédération, les porte-paroles en éducation des différentes formations et leur personnel politique. Elles nous ont entre autres permis de mieux outiller les partis dans leur quête de données concernant les professionnelles et professionnels et également de pouvoir réagir rapidement et directement auprès d’eux suite à des annonces problématiques comme celle de la CAQ concernant les conseillers pédagogiques.

Les résultats de cette tournée sont satisfaisants. Les engagements de tous les partis concernant les services professionnels sont nombreux et précis, alors qu’ils étaient inexistants lors de la campagne 2014.

Nos liens nous ont également permis d’obtenir de l’information de première main sur la plateforme de chaque parti. Voici donc un résumé des engagements de chacun sur les principaux enjeux en Éducation de cette campagne. Notez que ce tableau reste à compléter, plusieurs annonces restent à venir, plus précisément sur le cadre financier des formations.

Karine Lapierre, conseillère en communication

La Passerelle – Septembre 2018

#Qc2018

Parties’ Commitments to Education

Since provincial elections are now held on fixed dates, the FPPE adopted a communications and political action plan in the winter of 2018 for the October elections.

Among other things, this plan involved meetings with various political parties. With the exception of the Quebec Liberal Party, which did not respond to our invitation, Johanne Pomerleau and myself met with representatives of all the main parties—namely Québec solidaire, the Parti Québécois and the Coalition Avenir Québec—during the spring.

We spoke with them at length about the issues facing education professionals as the electoral platforms took shape behind the scenes. As a result of these discussions, links and information channels between the Fédération, the parties’ spokespersons on matters relating to education, as well as their political staff were either established or strengthened. Among other things, the discussions allowed us to better equip the parties with tools to facilitate the collection of data about professionals, and also made it possible for us to react quickly and in a direct manner when responding to problematic announcements such as that of the CAQ concerning education consultants.

The results of these meetings are satisfactory. All the parties now demonstrate firm and clear commitment to professional services. Such a commitment was non-existent during the 2014 campaign.

These exchanges also provided us with first-hand information on the respective platforms of the different parties. Here is a summary of each party’s commitments with respect to the main issues related to education in this campaign. Please note that this table is not complete. Several announcements are yet to be made, more specifically on the fiscal framework each party will be proposing.

Karine Lapierre, Communications Consultant

Download (PDF, 110KB)

2018-09-11T11:39:27+00:00